标签

8 bits (16) Abstract Hip Hop (477) Acid jazz (55) Afrobeat (57) Alternative (552) Alternative Fusion (302) Alternative Rock (271) Ambient (237) Avant Garde (2) Blues (200) Chillout (12) Classique (4) concert (202) Dancehall (32) DJ (79) Downtempo (252) Drum and Bass (29) dub (154) Electro (531) Electro Dub (219) Electro Rock (26) Electronic (179) EP (30) Ethiopiques (14) Experimental (236) Flamenco (15) Folk (180) Funk (238) Glitch (25) Gospel (3) Groove (40) Hard Rock (36) Heavy Metal (2) Heavy Trash (10) Hip Hop (184) IDM (60) Indie (101) Instrumental (158) Jazz (241) live (216) Lizz Fields (2) Lounge (39) Minimalist (16) Mix (47) Mod-folk (2) New Jazz (54) Nu-Classic (4) Nu-Jazz (116) Nu-Soul (100) Oi (4) Other (2) Piano (30) podcast (8) Pop (43) Pop Folk (18) Pop Rock (12) Post Punk (5) Post Rock (31) Psychedelic (138) Punk (86) Ragga (44) Rap (103) Rap Fusion (95) Reggae (480) Remix (49) RnB (12) Rock (119) Rumba (18) Salsa (10) Ska (84) Slam (4) Smooth Jazz (4) Soukous (4) Soul (216) Sufi (2) Trip Hop (296) Trip Pop (8) Vocal (18) World (458)

2012年10月8日星期一

Mala - Mala In Cuba

http://webzine.juggerrecords.com/wp-content/uploads/2012/09/Mala-In-Cuba1.jpg

http://malaincuba.com


Origine du Groupe : U.K
Style : Electro Ambient , Electronic , Dubstep
Sortie : 2012

icon streaming

00000000000000DOWNLOAD

00000000000000DOWNLOAD

 

By BSN  From http://webzine.juggerrecords.com

Il est toujours intéressant de suivre des projets ambitieux comme celui-là. En plus, avec comme chef de projet Gilles Peterson le résultat évite d’être cramé ! Après son voyage en Amérique du Sud, qui a fini avec la compilation “Havana Cultura”, la fameuse tête chercheuse du “Searching For The Perfect Beat” propose une suite avec un activiste de la culture Sound-System, qui se nomme Mala. Un des précurseurs du Dubstep (avec Skream ; Benga …) a toujours un pied dans les basses, avec son projet DMZ en 2002 et son label Deep Medi Musik, crée en 2006. Et comme l’auteur est bien entouré et n’aime pas jouer les répétitions artistiques, c’est en 2012 qu’il anime une certaine deuxième vie musicale.

Le concept est simple : réaliser un carnet  sonore sur Cuba, avec comme matos un ordinateur portable, un studio (Abdala  Studios) et des musiciens sûrement rencontrés via Mr.Peterson. Bien entendu, il ne faut pas oublier les idées et l’efficacité qui résident dans la matrice de cet album. Loin d’être dans les clichés des cartes postales, Mala englobe avec une palette sonore riche et avec un certain savoir faire la culture “Bass Music” de l’Angleterre ; la liberté du ton de la musique populaire de Cuba et un choix d’aller toujours vers l’avant. Le sec et breaké “Cuba Electronic” est le parfait remède pour comprendre la finalisation de l’album. Les basses roucoulent dans “The Tunnel”, remplies de congas qui donnent une vraie chaleur au morceau. Un très beau relief s’accorde à merveille dans “Ghost”, entre les notes de piano assez graves et son humeur attachante. Le très Broken-Beat “Calle F” enfonce le clou, et sa puissance et son expérimentation en fait un morceau étonnant.

Mala In Cuba trouvera sa place entre Flanger (le projet de AtomTM et Burnt Friedman) et les travaux sans œillères de Quantic. Loin d’être académique, c’est avant tout un fantasme de musicien qui a eu un besoin de retrouver les racines de la musique (ici une certaine forme de Dance-Music) afin de mieux la comprendre et la travailler d’une façon contemporaine. Comme le dit Gilles Peterson “C’est un album qui réévalue et repose le mouvement Dubstep dans la culture Sound-System”. Et juste pour cela, nous pouvons grandement le remercier.


Tracklist :
01. Introduction
02. Mulata
03. Tribal
04. Changuito
05. Revolution
06. Como Como (feat. Dreiser & Sexto Sentido)
07. Cuba Electronic
08. The Tunnel
09. Ghost
10. Curfew
11. The Tourist
12. Change
13. Calle F
14. Noches Suenos (feat. Danay Suarez)

没有评论:

发表评论